Seras-tu là ?

Les 9 et 10 mars, Le Rat Bleu te propose deux matinées de stage théâtral.

Histoire de redécouvrir ton corps, ta voix, les autres autour de toi, de rire et de pleurer en toute bienveillance, de planer sur la scène de la mythique salle de la Glacière et de crâner les jours d’après en disant aux copains “Je l’ai fait !”.

Bref ! Si tu t’inscris, y a des chances qu’on puisse maintenir la programmation de ce stage.

Donc… Just do it ! Inscris-toi fissa qu’on en parle plus.

Toutes les informations sur nos week-end de stages sont sur la page dédiée.

Bien à toi, Clémence

 

 

Un bal pour mon anniversaire

Quoi de mieux qu’une tite glissade de neige pour s’amuser quand y fait froid d’même, hum ?

A Ottawa-Gatineau, le Bal de Neige commence aujourd’hui. Pour ceux qui aiment les voyages improvisés, c’est maintenant qu’on profite de l’Hiver !

Revenez à la Glacière à Mérignac pour voir (ou revoir) Mon Québec en 10 tounes avant le 17 février, quand même.

Belle journée à tous !

Sur son 31

31 janvier 2019. Sur le pont…

… on termine tout doux doux doux, ma Doudou

… ce mois de janvier 2019 faisant place à février, lumineux, prometteur, et à ses spectacles pépites…

… comme ceux de la Hot Soirée du samedi 16, par exemple… !

 

L’Hiver dans la Glacière

Oui. Fait ben frette. C’est ça qui est ça.

Mais mets-toi ben relax car dans dix jours, y aura de quoi se réchauffer… Ce sera L’hiver dans la Glacière… ça va être super, note-le dans ton cédule.

L’Hiver.

Dans la Glacière.

Alors, ce stage, c’était comment ?

 

Les 12 et 13 janvier 2019, un week-end de stage a eu lieu. Sophie, notamment, partage ici ses sensations…

 

“C’est dans un très grand format, celui de La Glacière mais pas que… celui de Clémence, que je me suis grandement lâchée durant presque 8 heures à ce stage théâtre sur un vrai plateau de spectacle : régie, scène… Tout! J’avoue que je m’interroge encore de ce qui s’y est vraiment passé.

 

 

 

Eh bien, Clémence nous a laissé un tel champ libre, que nous ne pouvions que nous lâcher! Et sans nous connaître, nous avons créé un décor, joué des textes ensemble, puis nous nous sommes autorisés à être des personnages, à être là, dans l’écoute de cet univers étrange et des autres.

 

 

 

Guidés par Clémence, le format s’est progressivement resserré, les rôles se sont affûtés pour laisser place à un espace temps futuriste, avec le temps, dans le temps, au rythme de retentissements du jeu sur le jeu assez dément.

 

 

 

 

Voilà : avec les photos ça donne une vague idée mais le mieux c’est encore de venir jouer à un stage pour le vivre!