Tout le monde aime Stéphanie !

Aujourd’hui, journée un peu particulière puisque nous n’étions pas seules lors des répétitions.

Ce matin des élèves en formation pour devenir animateurs culturels sont venus admirer Stéphanie et sa queue-de-pie. Cela s’est suivi d’un échange fort intéressant puisque très riche. Puis l’après-midi l’équipe de La Boîte à Jouer nous a également rejoint.

J’ai pu voir qu’ouvrir les répétitions et avoir des échanges avec des personnes extérieures était très enrichissant pour le travail. Cela donne de nouvelles impulsions à la comédienne et de nouveaux axes à la metteuse en scène. Le travail avance fort bien. C’est beau.

Demain, 14h30 : sortie de résidence. Je sens que l’on va encore s’amuser !

Sybile, la stagiaire qui éclaire

Touf touf dans la pantoufle.

Ce matin nous avons poursuivi les répétitions. Nous avons perdu Stéphanie en cours de route car bien qu’elle fasse tourner les têtes, elle arrive également à se faire tourner la sienne. Mais bon, rien n’arrête cette femme qui est une force de la nature, elle est rapidement retournée sur scène où j’ai pu découvrir un nouveau morceau des plus cocasses. Je ne spoile rien, il faudra le voir pour le croire ! En début d’après-midi elle a dû nous quitter car elle est également une working girl surbookée. Pendant ce temps, j’ai continué à travailler avec Clémence sur le programme des jours à venir, car oui, nous aussi sommes des working girls surbookées ! Petit stress pour demain : on vient nous voir travailler, mais pas d’inquiétude, on sait que cela va bien se passer !

Sybile, la stagiaire des hautes sphères

La boîte à Stéphanie

Déjà ma dernière semaine de stage… De retour sur Bordeaux mais cette fois-ci avec beaucoup moins de chaleur… Nous sommes en résidence à La Boîte à Jouer où je retrouve Stéphanie Lagacé. Cette semaine nous mettons de côté l’aspect musical du spectacle pour nous intéresser plus en profondeur à la partie théâtrale. Je découvre encore de nouveaux textes, eh oui que de surprises ! Hormis une petite déception culinaire à midi, cette semaine part fort bien ! A demain, pour de nouvelles boîtes pleines de surprises !

Sybile, la stagiaire difficile sur le plan culinaire

 

Beaucoup de bruit !

Les 21 et 22 avril s’est déroulé le we de stage “Programmez-vous tout un programme” à Mérignac, l’occasion pour nos 6 participants d’explorer le théâtre, l’improvisation, la représentation publique (sous l’oeil émerveillé de Clémence Paquier, venue assister à la dernière demi-heure du stage), Shakespeare et même le Tai-Chi ! A tous ceux qui souhaitent participer à notre prochain stage, allez jeter un oeil pour vous inscrire sur la page consacrée… C’est Vincent Mazaux qui a dirigé ce dernier stage. Voici quelques-un de ses retours :

D’autres exercices mêlant le corps, la confiance en l’autre et l’improvisation, ont donné lieu à des situations extrêmement drôles et conviviales. Plusieurs textes étaient à disposition de lecture et de travail mais la force poétique du Songe d’une Nuit D’Eté de William Shakespeare l’a emporté et nous nous sommes concentrés sur sur celui-là, et notamment sur la scène des Artisans (qui programment entre eux une scène de théâtre). Le travail et la motivation des participants ont même permis d’en avoir une présentation finale réjouissante.

Samedi 28 avril a été l’occasion pour Du Bruit en Coulisses de rejouer son spectacle mis en scène par Dounia Bouhajeb, Les Femmes de la Petite Couronne, à Lugos. Grand succès, 100 personnes se sont rassemblées ce soir-là pour les applaudir chaudement. A tous ceux qui souhaitent découvrir cette troupe et les photos du spectacles, allez jeter un oeil sur leur page facebook !

Dramatique chaud-froid (sans extrapôêler)

Rien de tel qu’un petit chaud-froid pour réveiller les sens.

Un bain d’eau froide d’après sauna.

Le chaud de la joue rouge après impact avec la fraîche paluche.

Un moka catapulté.

Tu veux-tu un costume de rêne sur ta peau de bête ?

Viens donc te réchauffroidir au prochain week-end de stage, les inscriptions sont encore ouvertes.

WE STAGE “Donnez vos impressions à chaud, à froid”, les 26 et 27 mai, de 9h à 13h, Espace Culturel de l’Aquarium, rue Jacques Cartier à Mérignac.

Go go go !

Une Titistoire qui finit bien !

Et voilà, encore une semaine de stage qui se termine… Et cela s’est clos par le spectacle joué par les jeunes à la médiathèque de Mérignac, qui a été, on peut le dire, un franc succès. Le spectacle s’est très bien déroulé, après une répétition muette en plein air. Car oui, nous aimons tenter ce genre de petite fantaisie qui nous amuse et qui permet aussi aux jeunes de se concentrer. Contre toute attente, aucun oubli n’a eu lieu durant le spectacle.

 

Comme quoi, Dounia, Clémence et Vincent sont vraiment des pros. Si vous avez donc des soucis avec vos enfants n’appelez plus Pascal le grand frère, ils seront bien meilleurs et bien plus rigolos. Car oui, encore une fois avec ce spectacle bien barré, j’ai bien rigolé ! Je vous dis à bientôt pour une dernière semaine que je passerai en compagnie de Clémence et Stéphanie où nous repartirons sur Mon Québec en 10 tounes !

A très vite,

Sybile la stagiaire fière

 

Relaxe… ta chaussette !

Jour 2. Nous sommes toujours debout.

Aujourd’hui, après quelques jeux d’improvisation, nous avons commencé le début du spectacle avec le texte de Titistoire.

Les premiers essais sont déjà fort intéressants. Demain, nous travaillerons TOUTE LA JOURNEE afin de créer le spectacle. Je pense glisser quelques calmants dans certains sandwichs

Sybile, la stagiaire qui a failli tomber par terre

Top pigeon !

 

Retour à Bordeaux, cette fois-ci, je suis la compagnie pour 4 jours de stage avec des adolescents, 25 adolescents !

Ce n’est pas tâche facile mais je suis face à un très bon groupe, bon esprit et motivé !

En espérant que l’on continue sur cette lancée…

On verra ça aujourd’hui !

Sybile, la stagiaire face aux jeunes téméraires

Du soleil dans nos coeurs

Toujours au Théâtre du Château, toujours en vie, toujours le fun ! Aujourd’hui, j’ai compris que durant ce stage, je pouvais potentiellement mettre ma vie en danger. Oui, je ne plaisante pas. Clémence nous a fait faire un exercice à Stéphanie et moi, Stéphanie prise par le jeu s’est transformée en monstre tentant de m’attaquer… Mais fort heureusement, je ne me suis point laissée abattre et j’ai réussi à contrer par un frottage de tête ! Maintenant, je me méfie, j’ai compris que cette femme était d’une folie sans nom. Heureusement, Clémence, qui, dans une autre vie, devait être Indiana Jones, réussit à maîtriser la bête ! Oh mon Dieu, mais que d’aventures !

 

Si toi aussi tu as envie de découvrir cette femme extraordinairement barrée, viens demain.

Oui, viens…

C’est au Théâtre du Château de Jonzac, c’est à 14h30 et je te promets, Josi, tu vas t’amuser !

Allez bisous, à demain !

Sybile, la stagiaire aventurière