Dramatique chaud-froid (sans extrapôêler)

Rien de tel qu’un petit chaud-froid pour réveiller les sens.

Un bain d’eau froide d’après sauna.

Le chaud de la joue rouge après impact avec la fraîche paluche.

Un moka catapulté.

Tu veux-tu un costume de rêne sur ta peau de bête ?

Viens donc te réchauffroidir au prochain week-end de stage, les inscriptions sont encore ouvertes.

WE STAGE “Donnez vos impressions à chaud, à froid”, les 26 et 27 mai, de 9h à 13h, Espace Culturel de l’Aquarium, rue Jacques Cartier à Mérignac.

Go go go !

Une Titistoire qui finit bien !

Et voilà, encore une semaine de stage qui se termine… Et cela s’est clos par le spectacle joué par les jeunes à la médiathèque de Mérignac, qui a été, on peut le dire, un franc succès. Le spectacle s’est très bien déroulé, après une répétition muette en plein air. Car oui, nous aimons tenter ce genre de petite fantaisie qui nous amuse et qui permet aussi aux jeunes de se concentrer. Contre toute attente, aucun oubli n’a eu lieu durant le spectacle.

 

Comme quoi, Dounia, Clémence et Vincent sont vraiment des pros. Si vous avez donc des soucis avec vos enfants n’appelez plus Pascal le grand frère, ils seront bien meilleurs et bien plus rigolos. Car oui, encore une fois avec ce spectacle bien barré, j’ai bien rigolé ! Je vous dis à bientôt pour une dernière semaine que je passerai en compagnie de Clémence et Stéphanie où nous repartirons sur Mon Québec en 10 tounes !

A très vite,

Sybile la stagiaire fière

 

Relaxe… ta chaussette !

Jour 2. Nous sommes toujours debout.

Aujourd’hui, après quelques jeux d’improvisation, nous avons commencé le début du spectacle avec le texte de Titistoire.

Les premiers essais sont déjà fort intéressants. Demain, nous travaillerons TOUTE LA JOURNEE afin de créer le spectacle. Je pense glisser quelques calmants dans certains sandwichs

Sybile, la stagiaire qui a failli tomber par terre

Top pigeon !

 

Retour à Bordeaux, cette fois-ci, je suis la compagnie pour 4 jours de stage avec des adolescents, 25 adolescents !

Ce n’est pas tâche facile mais je suis face à un très bon groupe, bon esprit et motivé !

En espérant que l’on continue sur cette lancée…

On verra ça aujourd’hui !

Sybile, la stagiaire face aux jeunes téméraires

Du soleil dans nos coeurs

Toujours au Théâtre du Château, toujours en vie, toujours le fun ! Aujourd’hui, j’ai compris que durant ce stage, je pouvais potentiellement mettre ma vie en danger. Oui, je ne plaisante pas. Clémence nous a fait faire un exercice à Stéphanie et moi, Stéphanie prise par le jeu s’est transformée en monstre tentant de m’attaquer… Mais fort heureusement, je ne me suis point laissée abattre et j’ai réussi à contrer par un frottage de tête ! Maintenant, je me méfie, j’ai compris que cette femme était d’une folie sans nom. Heureusement, Clémence, qui, dans une autre vie, devait être Indiana Jones, réussit à maîtriser la bête ! Oh mon Dieu, mais que d’aventures !

 

Si toi aussi tu as envie de découvrir cette femme extraordinairement barrée, viens demain.

Oui, viens…

C’est au Théâtre du Château de Jonzac, c’est à 14h30 et je te promets, Josi, tu vas t’amuser !

Allez bisous, à demain !

Sybile, la stagiaire aventurière

Jonzac, ça claque !

Nous sommes à plus de la moitié de cette résidence, déjà. La fatigue est bien présente, mais heureusement Jonzac nous propose un cadre fort agréable pour décompresser. Clémence continue de faire évoluer le travail en tâtant toutes les pistes possibles, et Stéphanie suit toutes ses indications en se donnant à 1000%,et cela m’offre un spectacle bien cocasse !

Hier, nous avons également créé un petit teaser du spectacle pas piqué des hannetons. Allez y faire un tour, ça mange pas d’pain, ça fait plaisir.

 

Sybile, la stagiaire qui a besoin d’une bière

 

Tous au château !

Hey ! Me revoici enfin ! Après cinq longues semaines, nous reprenons la création de Mon Québec en 10 tounes. Et cette fois-ci, nous nous retrouvons à Jonzac dans le magnifique petit Théâtre du Château. Et c’est reparti pour une semaine de répétitions intensives : crises, larmes, épuisement… Noooooon, je plaisante ! En réalité, c’est crises de rires, larmes de joie mais quand même de l’épuisement. Bref : quelle joie d’être de retour.

Sortie publique de résidence prévue vendredi 13 avril à 14h30.

Josiane. Si tu nous entends. Viens donc vendredi au théâtre. C’est juste à côté…

Sybile, la stagiaire interstellaire

Croisement d’un Spectacle et d’un Tremplin

 

Alors pour ce dernier jour de mars, il va falloir choisir ou vous couper en deux.

Vous pouvez vous mouvoir et vous émouvoir devant le spectacle Lettres croisées de Jean-Paul Alègre, interprété par la troupe d’amateurs salloise Du Bruit en Coulisses et mis en scène par Dounia Bouhajeb…

 

OU…

Vous pouvez vous asseoir à l’une des tables de la Soirée Apéro Tremplin organisée par Arts et Loisirs d’Arlac et (re)découvrir les talents mérignacais…

 

ET… faites vos jeux !

Un très bon week-end en prolongations à vous tous.