Froid mais chaud à l’intérieur !

Le mauvais temps est de retour. Il fait froid, il pleut… Mais qu’importe ! Dès ce matin, Clémence et moi étions…

AU TAQUET pour terminer l’appel à projet pour Marennes-Oléron. Fantaisie au rendez-vous (comme à notre habitude), nous avons finalisé le dossier avec une sublime mise en page.

Puis, après un petit bagel dans le froid de l’hiver printanier, nous avons foncé à l’ESAT où j’ai observé Clémence donner son cours de théâtre telle Maître Yoda.

Une journée encore fort constructive. Ma semaine s’arrête là… Mais on se retrouve en avril pour de nouvelles aventures !

Sybile la stagiaire populaire

 

Brainstorming et tête qui tourne

De retour à la Librairie avec Clémence et Dounia, nous avons continué le dossier de production de Titistoire.

Toujours autour d’un café nous avons réussi ces deux derniers jours à surmonter l’immense mission qui était de faire LE BUDGET PREVISIONNEL… Pas matheuses pour deux sous nos téléphones ayant l’application “calculatrice” ont été nos meilleurs alliés.

Après cette dure épreuve passée, nous avons poursuivi la rédaction du dossier en cherchant de merveilleux petits jeux de mots, et là, bien évidemment, nous n’avons eu que très peu de difficultés puisque nous sommes dotées d’un très bon sens de l’humour.

Il ne me reste plus qu’une journée dans cette deuxième semaine de stage et cela m’attriste.

Cette semaine aura encore été fort enrichissante mais aussi fort sympathique car il faut le dire : j’ai vraiment intégré une équipe de choc pleine de tocs !

Demain direction l’ESAT de Floirac pour de nouvelles aventures… Hâte…

Sybile la stagiaire qui prend ses repères

 

Le come back.

De retour sur Bordeaux je rejoins Clémence et Stéphanie à la librairie Georges autour d’un petit café.

Aujourd’hui nous nous réunissons, non pas pour parler de Mon Québec en 10 tounes, mais pour aborder un autre projet fort intéressant : Titistoire.

Bien évidemment ces deux projets ne sont pas étrangers l’un à l’autre puisqu’ils ont un énorme point commun : LE QUEBEC !

Je découvre, à travers la discussion sur l’appel à projet, un spectacle jeune public fort intéressant à la fois par son contenu que par son aspect de médiation qu’il engendre.

Maintenant on attend la suite qui, j’en suis sûre, nous réserve un tas de surprises…

Sybile, la stagiaire qui gère

STAGE THEATRE DECOUVERTE POUR ADOLESCENTS

Le Rat Bleu propose un stage de théâtre pendant les vacances d’avril, en direction des adolescents de 11 à 18 ans désireux de découvrir le théâtre de manière intensive et de créer un spectacle. Ce stage permet à tout adolescent de faire l’expérience du théâtre, de la scène, de l’improvisation, du texte, du travail de groupe, de l’écoute et de l’expression. Le stage est encadré par trois metteurs en scène professionnels et a pour objectif la création d’un spectacle éphémère ambitieux et unique. Ce stage se déroule dans le cadre de la manifestation jeunesse de Mérignac, Quartier Libre.

 

Où et quand se déroule-t-il ?
–> Mercredi 18 et jeudi 19 avril, de 13h30 à 17h30 et vendredi 20 avril, de 10h à 17h30 – salle du chaudron, MJC Centre Ville de Mérignac

–> Samedi 21 avril, de 15h à 19h, représentation publique à 17h30, auditorium de la médiathèque, Mérignac

Qui encadre ce stage ?
Dounia Bouhajeb, Vincent Mazaux et Clémence Paquier, metteurs en scène.

Quel coût ?

5 euros pour la semaine de stage. L’inscription se fait auprès de la compagnie. Pour toute information, contactez-nous !

Il faisait beau à Landiras

Je n’en ai pas parlé.

Pas eu le temps.

Le temps, je le prends. Là.

Landiras. Trois journées de résidence à la salle polyvalente nappée de soleil hivernal. Ouverte sur le monde extérieure.

On peaufine le rendu sonore des chansons de Stéphanie. On distille aussi dans ce concert quelques morceaux de texte parlé. Serge, ingénieur du son, est présent. Il est arrivé avec son beau camion, du matériel performant et pis son sourire.

Le mercredi après-midi, nous avons ouvert notre répétition à l’association Partage, qui propose des sorties culturelles aux personnes âgées isolées de la commune. Nous a rejoint à la débottée un petit groupe d’enfants de l’accueil de loisirs tout proche. Un petit public chaleureux intergénérationnel s’est ainsi constitué pour découvrir un drôle de phénomène : une répétition à vue de Stéphanie la québécoise, qui chante et évoque ses souvenirs… Et après ça, gâteaux et boissons ont été partagés, permettant d’approfondir la rencontre et d’échanger des promesses : “On veut voir le spectacle final. Si vous venez jouer à Landiras, on se mobilisera.”

Le jeudi, après notre sortie publique de résidence intimiste et le rangement de la salle, nous avons repris nos routes respectives, le froid de l’hiver piquant nos peaux rougies, givrant les rues jolies. See you, Landiras.

Il a neigé sur Portets

Neigé à Montpellier.
Neigé à Bordeaux cœur de ville.
Neigé à Portets. Et oui.
Nous construisons loin de la neige québécoise un spectacle à l’Espace Culturel La Forge.
Il y a Stéphanie sur scène, Clémence en direction de jeu, assistée de Sybile, étudiante pictavienne débarquant dans le sud pour sa première semaine de stage au sein de notre équipe.
Nous concluons notre résidence par un spectacle éphémère unique, une synthèse de notre travail amoncelé, devant un parterre disparate de spectateurs attentifs et attentionnés.
Nous sommes chanceuses. Nous aimons notre métier. Nous l’aimons malgré les efforts que ça demande d’affirmer nos valeurs. Nous l’aimons même si c’est indécent de l’aimer tant.
Neigé à Portets, oui. Dehors et dedans. Sous nos parapluies.
Stéphanie, Sybile et moi avons bien travaillé.

PROCHAINE RESIDENCE DE CREATION : 9-13 avril 2018 – Théâtre du Château, Jonzac

Décalez-vous, décalez-vous, décalez-vous…

 

Le week-end dernier s’est déroulé le stage “Pouvez-vous vous décaler d’un rang ?”.

Voici quelques retours enthousiasmants de la metteure en scène, Dounia Bouhajeb :

Absurdemment et burlesquement vôtre!
On a ri, on a ri et on a… RI !
Les zygomatiques ont bien travaillé! Les corps ont livré des secrets de drôlerie! La surprise et l’accident ont provoqué l’éclat de rire!
On était dans l’instant, dans le spontané sans chercher à produire du jeu, juste à faire de chaque mouvement, chaque regard, chaque objet, un terrain de jeu…
C’était presque trop court… On aurait bien envie de recommencer!

Recommencer ? Rien n’est exclu, voyons… puisqu’un prochain stage aura lieu les 21 et 22 avril. A la revoyure, donc !

Pouvez-vous vous décaler d’un rang ?

C’est le défi lancé par notre équipe pour le prochain week-end de stage.

Alors, le relèverez-vous ?

Venez aborder le burlesque et l’absurde avec notre metteur en scène professionnel les 3 et 4 mars 2018 à Mérignac.

Toutes les informations sont sur la page des STAGES.

Rejoignez-vous/nous !

Et pis… Stéphanie…

Faut quand même que je vous dise deux-trois choses sur la dernière résidence de création sur Mon Québec en 10 tounes. C’était à la Salle de la Glacière de Mérignac. Nous y avons pour la première fois expérimenté le répertoire de chansons et notre texte dramatique fraîchement éclos, dans des conditions techniques sobres et efficaces. Nous avons présenté publiquement un bâti de quelques scènes extraites du spectacle, dans un ordre non chronologique, mais pouvant montrer les différentes couleurs de notre projet : sa musique, son humour, sa mélancolie mais aussi son désir d’aller à la rencontre vivante du spectateur et de faire de sa dualité (entre drame et concert, entre France et Québec, entre réalité et fiction) une puissante énergie de plateau.

Cette résidence a également permis de rencontrer des adolescents de l’Amicale Laïque de la Glacière, des adultes du CAJ AFTC Avenir de Bordeaux et de l’Esat LADAPT de Floirac, ainsi qu’une classe de Troisième du Collège Noës de Pessac. Avec ces groupes, nous avons réalisé une répétition à vue, un échange en suivant et un petit atelier de pratique théâtrale. Enfin, Hervé, chroniqueur sur RIG, est aussi venu à notre rencontre et a enregistré l’une de nos répétitions. La radio associative de Blanquefort suivra au fil des mois notre aventure jusqu’à l’accompagner sur ses ondes lors de ses premières représentations. Prochaines résidences prévues ? mais oui, bien sûr. Elles auront lieu du 20 au 22 février à la Salle Polyvalente de Landiras / du 27 février au 2 mars à l’Espace Culturel La Forge, Portets / du 9 au 13 avril au Théâtre du Château à Jonzac… et un petit retour sur Bordeaux est prévu pour le joli mois de mai.

 

Yes ! Ok pour un petit résumé du stage passé !

Hello tout le monde!

Et oui, là, c’est moi sur la photo : mais où était-ce ? Faites vos jeux et gagnez une place au prochain stage (3 et 4 mars).

D’ailleurs, en parlant de ça : j’ai reçu today un petit résumé du stage passé. Je vous le délivre en suivant, ça peut aider les indécis à s’inscrire.

Le stage théâtre s’est déroulé dans la salle de l’Aquarium à Mérignac les 3 et 4 février derniers de 9h à 13h. Ce stage avait pour thème « de l’Ombre à la Lumière ».

Il s’est déroulé de la manière suivante : accueil et présentation des participants autour d’un thé, échauffements, étirements et réveil corporel.

Des exercices scéniques et du travail d’improvisation autour du thème de l’ombre et de la lumière ont été effectués avant d’entamer des lectures et des répétitions de textes de théâtre.

Les participants ont par exemple pu aborder des textes comme Cyrano de Bergerac ou des extraits de l’auteur Alexandre Astier.

Des exercices d’initiation au travail du doublage à l’écran ont également été entrepris avec enthousiasme.

Le stage s’est terminé sur une collation et un bilan de l’expérience.

Signé : Vincent Mazaux, alias ‘le Blue Rat Stage Master’.

A la revoyure, inscrivez-vous vite au prochain, on a besoin de vous !